200 EUROS,
CE N’EST PAS DE TROP !
JUSTICE POUR LES RETRAITES
DE CORSE

Nous sommes 75 000 retraités vivant en Corse. La moitié vit sous le seuil de pauvreté monétaire (1008 euros mensuels) et 25% touchent moins de 650 euros.
Si le montant moyen de la retraite est de 1216 euros mensuels, il est de 899 euros seulement pour les femmes qui sont majoritaires…
Pour les retraités insulaires, c'est la double peine : la vie est plus chère que sur le continent comme l'a constaté la dernière enquête de l'INSEE, parue en 2016.
Les prix sont, en moyenne, plus élevés de 3,6% que sur le continent, mais + 8,7 pour l'alimentation, + 8,9% pour les biens et services, + 6,5% pour les carburants.
Alors que la solidarité nationale consacre 250 millions d'euros pour la réduction de la TVA et 187 millions d'euros pour la continuité territoriale, il est intolérable que les prix soient les plus chers dans les secteurs les plus subventionnés. Nous accusons l’État et la Collectivité de Corse de fermer les yeux sur ce détournement de fonds publics et d'observer un accord tacite avec le patronat insulaire qui s'enrichit abusivement.
Nous demandons justice à l’État et à la Collectivité de Corse.
A la suite des conflits sociaux de 1989 et 1995, un très grand nombre de salariés ont obtenu une prime de vie chère, dite "prime de transport". L’État s'était engagé à étudier son extension aux retraités : il doit respecter cet engagement.

ENSEMBLE, EXIGEONS UNE AUGMENTATION DE 200 EUROS MENSUELS POUR TOUS LES RETRAITES DE CORSE
L’ARGENT EXISTE POUR SATISFAIRE CETTE JUSTE REVENDICATION

Ces dernières décennies la masse des richesses produites en Corse a considérablement augmenté. Le directeur régional de la Banque de France a déclaré le 28 août 2017 que leProduit Intérieur Brut de la Corse a doublé ces 10 dernières années. (le P.I.B. sert à mesurer le volume de la richesse produite).

EN 10 ANS LA RICHESSE PRODUITE EN CORSE A ETE MULTIPLIEE PAR 2 !
MAIS CETTE RICHESSE A ETE INEGALEMENT REPARTIE.

En 1984, seuls 84 ménages payaient l’Impôt de Solidarité sur la Fortune en Corse. En 2016, 1800 ménages déclaraient 180 000 euros de revenus annuels. Le chiffre d’affaires des quelques dizaines de patrons du consortium Corsica Maritima est de 1milliards d’euros, soit 12 ,5% de la richesse de la Corse qui est de 8 milliards d’euros pour 330 000 habitants. Ce sont les vrais profiteurs de l’accroissement de la richesse produite en Corse.


LES RETRAITES DE CORSE
DEMANDENT LA JUSTICE SOCIALE
Rejoignez les retraités qui veulent que les choses changent, adhérez à l’USR CGT 2B
les lundis à 9h30
__________________________________________________________________________________

POUR DEFENDRE MES REVENDICATIONS
Mon pouvoir d’achat – ma retraite – ma santé – mes besoins quotidiens
Je rejoins les retraités CGT
NOM ………………………………………………. Prénom ……………............................……….…

Adresse ………………………………………………………...............…….. CP.............…………….
 
VILLE ………………….…………Tél ……………………Email ……..............….@……...…………...
 
A renvoyer à l’USR CGT 2B Impasse Patrimonio 20200 BASTIA.