a la une...

 

L'USR CGT VOUS INVITE AU CINEMA

 
Le jeudi 24 janvier 2019 à 14 h 00
à la CCAS Borgo,
route de la Marana
 
l'USR CGT de Haute Corse 
vous invite à la projection du film
 
 
"EN GUERRE" de Stéphane Brizé
avec Vincent Lindon

Genre : social pugnace
résumé : malgré de lourds sacrifices financiers des salariés et un bénéfice record, la direction d'une entreprise décide la fermeture totale du site. Accords bafoués, promesses non tenues ... Un film miroir de notre actualité qui mérite d'être vu.
 
   Un apéritif de début d'année suivra
___________________________________________
 

HAUSSE DES TARIFS DEPENDANCE DANS LES EHPAD DE HAUTE CORSE

 
La collectivité territoriale fait les poches des personnes dépendantes de Haute Corse

Mauvaise surprise pour les personnes âgées résidant en EHPAD et leurs familles : sous prétexte d'alignement sur les tarifs déjà pratiqués en Corse du Sud, le président du Conseil exécutif a pris en catimini un arrêté instaurant le doublement du GIR (indice sur la base duquel sont calculés les tarifs dépendance, par exemple dans les EHPAD ) en Haute Corse.
 
Lire la suite de l'article ici
___________________________________________
 

defendre et renforcer la secu, notre bien commun

  
Contre la future réforme des retraites, la casse de la protection sociale, les dérives financières des mutuelles, nous devons défendre et renforcer notre bien commun qu'est la Sécurité Sociale
 
 
___________________________________________
 
 
 

abonnement Vie nouvelle...

GARDER LE CAP en retrouvant dans le magazine VIE NOUVELLE toute l’actualité des retraités : retraite, pouvoir d'achat, dossier, santé et protection sociale, dépendance, vie syndicale, international, loisirs et infos pratiques… Six numéros par an en direction de nos 70 000 abonnés

CONFERENCE SOCIALE

   
 
Des actes oui, bavardage ou enfumage non

Les retraités, oubliés de la dite conférence, n’on pas pu évoquer leur cri de colère.
Qui aurait pu parler de leur détresse, de la hausse des tarifs dépendance dans les EHPAD, de l’extension de la prime de vie chère aux retraités, de la gratuité des transports en Corseet d’un billet de transport à 50% pour le continent.
 
Depuis plus de 30 ans (conflit de 1989) toutes les études ayant été faites, il s’agit aujourd’hui de prendre des mesures claires de baisse et de blocage des prix (que la réfaction de TVA ne soit plus détournée au bénéfice du patronat) .

L’enfumage et la diversion ne peuvent servir d’alibi pour les pouvoirs locaux et nationaux.
 
Les retraités souffrent d'une politique néfaste à laquelle il faut s’attaquer. Nous savons, à l’image de notre expérience, que seuls les luttes et le rapport de force permettront de l’inverser, le Président de la République l’a bien énoncé lors de ses vœux : il ne changera pas de politique, à nous de l’y contraindre c’est là tout le sens de notre soutien aux gilets jaunes .
 
Après la loi travail qui a détruit les droits des salariés, la hausse de la CSG pour les retraités, le blocage des retraites, les réformes envisagées réduiront encore plus les droits des salariés, des retraités, des chômeurs et des jeunes.

Tout nous amène à mesurer le niveau des luttes nécessaires, et cela sans attendre, pour rejeter cette politique qui face au peuple n’a plus aucune légitimité.
_________________________________

ILS SE GAVENT SANS VERGOGNE !

Pour la Société RUBIS, la société des dépôts pétroliers de la Corse (DPLC), c'est la poule aux oeufs d'or. Des bénéfices nets de 30 % convertis intégralement en dividendes pour les actionnaires. Sur le dos de tous les automobilistes corses. 

Lire ici le dossier établi par le collectif citoyen 
"Agissons contre la cherté des carburants en Corse"
___________________________________________
 

LES PENSIONS NE COUVRENT PAS LES COÛTS EN MAISON DE RETRAITE !

Le dogme de la rentabilité a un coût humain et social que tous les gouvernements ont                            ignoré depuis des décennies.
 
Moyenne des pensions de retraite : 1283 euros (nets)
Moyenne des coûts en maison de retraite : 1740 euros
720 000 personnes vivent en EHPAD 
(voir journal n°13 de septembre 2018)
_______

Fin 2016, d’après une enquête de la DREES, la moitié des résidents en maison de retraite dépensent au moins 1 850 euros mensuels pour financer leur prise en charge, après perception des allocations et des contributions des proches obligés alimentaires. Cette participation financière s’élève à au moins 2 420 euros pour la moitié des résidents des établissements privés à but lucratif...  
 
                         dossier à lire  ici
___________________________________________
 

UD Cgt

Bourse du Travail Emile Reboli
Impasse Patrimonio   20200 BASTIA
Tél. 04-95-31-71-98     udcgt20b@orange.fr 
-A l'attention de la Section Cgt des Retraités-
Réunion tous les lundis à partir de 9h30