Adresse
/
Téléphone

non a la privatisation d'EDF tous-tes mobilisé-e-s le 19 janvier 2021 à bastia !

Le projet Hercule va impacter significativement notre modèle d’entreprise, effectivement le gouvernement a prévu de scinder EDF en trois entités :
 
-  La première regrouperait toute l’activité nucléaire dans un pôle 100 % public.
-  La seconde appelée Azur, reprendrait les grands ouvrages hydrauliques
-  La dernière, une holding verte dont le capital, ouvert dans un premier temps à 30%, serait composée de RTE, Enedis, Commerce toutes les filiales dont la DSEI.
 
On voit bien la volonté de ce gouvernement de faire pénétrer des capitaux privés dans le marché de l’énergie qui n’auront pour seul objectif que de dégager des dividendes. Ce projet, s’il est mis en œuvre, aura des effets néfastes tant au niveau national, qu’au niveau régional, la notion de centre intégré volera en éclat avec le risque de vente de la filiale PEI mais également le risque pour les ouvrages hydrauliques de basculer dans le pôle Azur, nous deviendrions alors qu'un centre de distribution !
 
Que deviendront nos emplois ? Sachant que les ordonnances Macron permettent aux employeurs, pour la première fois, de licencier des agents des IEG. Notre statut nous protège même plus.
Par exemple, la décision de fermer la centrale de Gardanne va entraîner près de 230 personnes vers le chômage pour licenciement économique. C’est inédit dans la branche de l’énergie.

Vient s’adosser à ce projet, la problématique du gaz de ville, même si Engie a soumissionné à l’appel d’offres de la ville d’Ajaccio, rien n’est garanti sur son maintien dans l'île, bien au contraire. Le groupe n’ayant toujours pas d’engagement de la ville de Bastia quant à une future procédure d’appel d’offres, a décidé, non seulement de maintenir sa menace de cessation d’activité au 31 mars 2021, mais surtout de la mettre à exécution. Puisque le projet d’arrêt est présenté au niveau national, dans le cadre du CSE Central du 12 Janvier et le 28 Janvier au niveau régional à Ajaccio, en CSE Extraordinaire auquel nous participerons.
 
Les craintes de la CGT Energie Corse étaient bien fondées et ce sont près de 33 emplois qui sont menacés que ce soient des gaziers mais aussi des emplois transverses tels que les RH, la comptabilité, la commercialisationles courants faibles, etc. Avec la possibilité de licenciements.
 
Tout le monde est concerné, nous devons donc apporter une réponse à la hauteur de l’attaque, c’est pourquoi le 19 Janvier doit être une grosse journée de mobilisation pour montrer notre désaccord. Elle sera suivie d’autres actions qui pourront déboucher sur un conflit généralisé si le gouvernement et les directions ne voulaient pas changer d’objectif.
 
L’année 2021 sera une année charnière pour l’avenir de notre Entreprise, il ne faut rien lâcher !
Le Secrétariat CGT Energie Corse       
 

indecosa cgt, contre le démantèlement d'edf, pour le droit à l'énergie !

 Droit à l'énergie
 
Contre le projet de
démantèlement d’EDF
 
 mobilisation dans l’unité la plus large !
 
Le gouvernement, en accord avec la direction d’EDF et la Commission européenne, prépare activement le démantèlement d’EDF - nommé projet « Hercule » - susceptible d’être adopté par voie d’ordonnance (sans débat ni possibilité d’amendement pour les parlementaires), sous la forme d’un article de la future loi issue de la convention citoyenne sur le climat
 
 

RETRAITé-E-S, pour nous CONTACTEr


UD CGT, Bourse du Travail Emile Reboli
Impasse Patrimonio   20200 BASTIA
Tél. 04-95-31-71-98     udcgt20b@orange.fr 
-A l'attention de la Section Cgt des Retraités-
Réunion tous les lundis à partir de 9h30

 

a la une...

salariés d'edf en lutte
 

Compte Rendu du Comité Général de l’UD 2B du Vendredi 18 Décembre 2020

Relevé de décisions et compte rendu.
 
Ordre du jour de la réunion :

-  Reconduction du secrétariat de l’UD jusqu’au prochain congrès.
-  Redéfinition des membres du bureau de l’UD.
-  Appel à candidature pour la future CE des syndicats du département.
-  Questions diverses
 
Après débat il est demandé au comité général de se prononcer sur la reconduction des membres avec mise en place d'un secrétariat général élargi. Il est en outre proposé que le comité général prenne les décisions dans le fonctionnement de notre UD en reconduisant officiellement jusqu’au prochain congrès les camarades qui se proposent d’assurer certaines fonctions.
 
Le vote du bureau est soumis au Comité général qui l’entérine favorablement à l’unanimité.
 
 

Élections TPE Faisons de la CGT le 1er syndicat de corse

Élections dans les TPE 
 
Du 22 mars au 4 avril des milliers de salarié-e-s des très petites entreprises de moins de 11 salarié-e-s seront appelé-e-s à voter pour le syndicat qui les représentera durant les 4 prochaines années. Cette élection est importante pour ces salarié-e-s sans représentation.
Élection également importante en Corse car, avec les autres résultats, elle détermine la représentativité de chaque syndicat et, par voie de conséquence, la désignation de représentants dans tous les organismes (CESC, prudhommes, commissions ... etc)
 
Les retraités doivent s’engager pour une CGT toujours plus forte synonyme du refus du recul social. Autour de nous, nous rencontrons chaque jour ces salarié-e-s dans les petits commerces, entreprises, services divers ; engagerons les à voter CGT, en sachant que le taux d’abstention dépasse les 80 %
 
Un site internet a été ouvert (https://​election-​tpe.​travail.​gouv.​fr/ ), site qui permet de mieux comprendre l’élection, mais aussi de vérifier l’inscription des salarié-e- sur les listes électorales, le vote pouvant se faire en ligne ou par courrier.
 
Un plan de travail sera établi au niveau départemental, ce qui ne nous empêche pas de nous engager dès aujourd’hui dans cette élection.
 

abonnement Vie nouvelle...

GARDER LE CAP en retrouvant dans le magazine VIE NOUVELLE toute l’actualité des retraités : retraite, pouvoir d'achat, dossier, santé et protection sociale, dépendance, vie syndicale, international, loisirs et infos pratiques… Six numéros par an en direction de nos 70 000 abonnés