Adresse
/
Téléphone

bastia 5 DÉCEMBRE : pour l’emploi, les droits sociaux et les libertés

Dans le cadre de la journée annuelle de lutte contre le chômage nous étions une petite centaine de personnes rassemblées samedi soir 5 décembre devant la préfecture de la Haute-Corse à Bastia

pour le droit au travail, pour la protection sociale, contre le chômage et la précarité. 

Charles Casabianca de l'UD-CGT de Haute-Corse a pris la parole pour dénoncer les plans de licenciement s’ajoutant aux centaines de milliers d’emplois déjà détruits… alors que le gouvernement continue d’abreuver le patronat de centaines de milliards d’aides publiques et d’exonérations de cotisations sociales, sans conditions de sauvegarde de l’emploi et sans aucune contrepartie. Et en Corse, le plan « Salvezza » a oublié les salariés et les précaires